La Dôle - Sommet & Observatoire

la dôle

Vue sur tout le Léman depuis le sommet

Le sommet de la Dôle s’élève à 1677 mètres d’altitude, d’où vous profiterez d’une vue panoramique imprenable sur le lac Léman et les Alpes. C’est le deuxième plus haut sommet du Jura suisse après le Mont Tendre.

Le sommet de la Dôle est un point central du patrimoine naturel du Jura, car il est visible depuis toute la partie ouest de la région lémanique.

La Dôle est située entre les frontières française et suisse. De son sommet, on peut admirer une vue imprenable : d’un côté sur les Alpes, la ville de Genève et son jet d’eau, et de l’autre côté sur le Mont-Jura et le lac des Rousses. Vous pouvez facilement repérer le Mont-Blanc tout en profitant d’une pause bien méritée.

Les amateurs de faune aimeront sans doute observer les groupes de chamois qui vivent sur les coteaux de La Dôle, alors que les amateurs de technologie apprécieront sûrement les dimensions et les matériaux utilisés dans l’énorme « bol » blanc du sommet. Cet observatoire sert à la fois de station météorologique et de régulateur de trafic pour l’aéroport international de Genève.

L'observatoire de la Dôle

Il faut savoir que La Dôle est également un centre primordial stratégique pour le télécommunications, relais, avec La Barillette (UER, télé, radio,  télécommunication de manière générale).

Son sommet est justement équipé d’un radar de contrôle (une grosse boule blanche) du trafic des airs et une station de météo constituée d’un radar météo. Noter que le premier radar météorologique, à cette date analogique, a été mis en place en 1960. Début 2013, le nouveau radar remplaça l’ancien installé alors en 1995, il s’agira donc de la 4ème génération de radars de MétéoSuisse3.

Proche du fameux village de Saint-Cergue

Le village de Saint-Cergue (1 047 m) est une véritable porte d’entrée au Parc Régional du Jura vaudois, un site de plus de 530 km2. Dominés par la Dôle (1677 m), les forêts de pins, les vallées et les clairières offrent des vues spectaculaires sur le lac Léman, les Alpes et le Jura. Saint-Cergue et La Givrine sont accessibles en voiture ou en train depuis Nyon. Dans les forêts rafraîchissantes aux senteurs de pins, il existe un réseau de sentiers balisés pour les randonneurs, les quads, la raquette, le ski de fond (120 km de pistes) et le traîneau à chiens. Il y a aussi du ski alpin pour les familles à Dôle et Saint-Cergue qui offre aussi l’expérience unique de pistes inondées au centre du village. De nombreuses excursions nocturnes hivernales se terminent autour d’une fondue typiquement suisse dans un restaurant de montagne, comme à Basseruche, qui propose une multitude d’activités en hiver (show-shoeing, luge) et en été (tyrolienne, Swin Golf).

Top